Arthrose : Solutions Chirurgicales

Le traitement chirurgical de l'arthrose est une intervention liée à la chirurgie du genou.

En cas d'arthrose plus évoluée ou en cas d'échec des traitements médicaux.

Les ostéotomies tibiales

Ostéotomie tibialeIl s'agit d'interventions qui consistent à dévier la répartition du poids du corps dans le genou arthrosique en corrigeant le squelette de l'extrémité supérieure du tibia ou inférieure du fémur et de la maintenir grâce une plaque et des vis. Ces interventions conservent le cartilage et permettent une récupération très rapide de la flexion du genou. Elles s'adressent à des patients jeunes porteurs de gonarthrose.

L'hospitalisation est de quelques jours, l'appui est différé de plusieurs semaines (6 en moyenne).

La complication principale est la complication infectieuse : elle est très rare et impose un lavage du foyer infectieux associé à une antibiothérapie prolongée; la consolidation de l'ostéotomie peut être retardée dans certains cas.

Un devis détaillé de nos honoraires vous sera remis au cours de votre consultation, nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions.

Les prothèses du genou unicompartimentales ou totales

Prothèse totale du genouElles consistent en un changement partiel ou total du cartilage du tibia, du fémur et de la rotule.

Les prothèses sont composées de métal (chrome-cobalt,Titane) et de matière plastique (polyéthylène). Elles peuvent être collées sur le support osseux (cimentées) ou sans ciment et recouvertes d'hydroxyapatite.

L'intervention est d'une durée de 60 min en moyenne, réalisée en général à l'aide d'un navigateur (système informatique permettant une meilleure précision de mise en place de l'implant) et pratiquée sous anesthésie générale ou partielle (rachi-anesthésie).

Les douleurs sont bien contrôlées par l'utilisation d'anesthésies loco-régionales (cathéter fémoral).

Le séjour à la clinique est en moyenne de 5 jours. La récupération est aisée et l'appui immédiat est autorisé; la marche est autorisée à partir du lendemain de l'intervention.

Chirurgie du GenouLa complication principale est la complication infectieuse : elle est est rare (<1%) mais toujours redoutée car elle peut aboutir à la prise prolongée d'antibiotiques, à l'ablation de la prothèse en cas d'infection non contrôlée par le traitement antibiotique voire à l'amputation du membre. L'arrêt du tabac pour une durée de 3 semaines minimum avant l'intervention est obligatoire pour limiter les risques de complications.

Le risque d'embolie pulmonaire et de thrombophlébite est controlé par la prise d'anticoagulants soit par la bouche ou par injections sous-cutanées et pour une dureée de 1 mois après la date opératoire.

Il existe parfois des difficultés à retrouver la mobilité complète du genou ce qui peut conduire à réaliser une arthrolyse (libération du genou).

La longévité d'une prothèse totale du genou est d'environ 15 à 20 ans, elle dépend de l'activité du patient du rapport poids-taille-activité. Lorsqu'une prothèse montre des signes d'usure elle conduit à une réintervention pour le changement partiel ou complet.

Les autres interventions orthopédiques du genou

Contenu modifié le 01/12/16