Entorses Recidivantes de Cheville

Entorses de cheville

L’entorse récidivante de cheville est une pathologie liée à la chirurgie de la cheville et à la chirurgie du sport.

Les entorses de cheville correspondent dans la majorité des cas à un étirement ou une rupture des ligaments situés sur le côté externe de la cheville.

Le traitement d’une première entorse est souvent médical, associant une attelle avec des antalgiques, du repos et de la glace, puis de la rééducation avec un kinésithérapeute.

En cas d’entorses récidivantes ou si la rupture des ligaments est complète, il peut y avoir une instabilité de la cheville nécessitant une réparation chirurgicale des ligaments afin de stabiliser l’articulation.

Comment éviter les récidives d’entorses à la cheville ?

Après plusieurs entorses, il convient de suivre un programme rigoureux permettant de consolider et renforcer la cheville fragile.

La rééducation va permettre d’atténuer la douleur et de restaurer les capacités fonctionnelles de la cheville. Avec la rééducation, le patient retrouvera la force et la stabilité de la cheville.

Il convient également de muscler la cheville pour éviter une nouvelle entorse. Le renforcement musculaire de la cheville passe par la réalisation de petits exercices que le patient peut reproduire facilement chez lui. La pratique de certains sports comme la natation ou le vélo aident également en ce sens.

Le traitement chirurgical

Chirurgie de la chevilleDans certains cas, le traitement médical ne suffit pas : les symptômes persistent et le risque de récidive est toujours présent.

L’intervention chirurgicale sera envisagée seulement si la cheville présente des problèmes de stabilité. Elle n’aura pas d’effet sur la douleur du patient.

Le traitement vise la reconstruction des ligaments affaiblis par la remise en tensions des ligaments détendus ou grâce à l’utilisation des tissus environnants. Cela permettra d’obtenir une cheville stable.

Suites de l’opération

Le patient portera une attèle pendant deux mois, il pourra néanmoins s’appuyer sur le pied opéré et s’aider de béquilles pour faciliter la marche.

Il devra éviter de marcher ou de se maintenir debout sur une longue durée au cours des premières semaines.

Au terme du deuxième mois de convalescence, le patient pourra entamer la rééducation de la cheville. Il pourra reprendre son activité normale à ce moment-là, notamment la conduite automobile.

Les autres interventions orthopédiques de la cheville

Contenu modifié le 01/12/16