Fracture de la Cheville

Fracture tendon d'Achille

La fracture de la cheville est une pathologie liée à la chirurgie de la cheville et à la chirurgie du sport.

L’articulation de la cheville est composée de l’os du tibia et de la fibula (ou péroné) qui s’articulent avec l’os du talus (ou astragale).

En cas de torsion excessive de la cheville ou lors d’une mauvaise réception, il peut survenir une fracture d’1 ou des 2 os qui composent l’articulation.

Si le déplacement entre les fragments osseux est important ou si le traumatisme est violent, il peut s’associer une luxation, c’est à dire une perte de contact entre les surfaces articulaires et nécessite une « réduction » ou remise en place en urgence.

Les symptômes de la fracture de la cheville

Dès que la fracture a lieu, le patient est sujet à une douleur intense au niveau de la cheville. Après quelques instants, la zone atteinte commence à gonfler.

Le patient n’est plus en mesure de se déplacer normalement, il ne peut se tenir en appui sur la cheville fracturée.

Le traitement orthopédique

Si l’os ne s’est pas déplacé et que la fracture est stable, on peut envisager un traitement orthopédique.

La cheville du patient sera plâtrée et il ne devra pas poser le pied à terre pendant au moins un mois et demi.

Une fois la fracture rétablie, le plâtre pourra être retiré. Le patient pourra reposer le pied à terre et entamera une phase de rééducation pour retrouver les sensations de mobilité de la cheville.

La plupart du temps c’est le traitement orthopédique qui sera privilégié pour soigner une fracture de la cheville.

Le traitement chirurgical

Il existe plusieurs techniques chirurgicales pour traiter une fracture de la cheville. On a recours à la chirurgie lorsque les fractures sont difficiles à traiter par l’orthopédie.

On distingue trois traitements chirurgicaux de la fracture de la cheville :

  • L’ostéosynthèse par broche : Le chirurgien place une ou plusieurs broches sous la peau pour soutenir la fracture.
  • L’ostéosynthèse par vis : Après réduction de la fracture, le chirurgien orthopédique posera une ou plusieurs vis pour la stabiliser.
  • L’ostéosynthèse par plaque vis : Après réduction de la fracture, une plaque est posée et fixée grâce à plusieurs vis.

Suites chirurgicales

Quelle que soit l’intervention chirurgicale subie, un plâtre sera placé sur la cheville du patient afin d’empêcher tout mouvement de celle-ci.

Le patient ne pourra pas s’appuyer sur son pied pendant un mois et demi. Il suivra une période de rééducation lorsqu’il ôtera le plâtre afin de retrouver la mobilité de la cheville.

Les broches, plaque et vis pourront être retirées ultérieurement.

Les autres interventions orthopédiques de la cheville

Contenu modifié le 01/12/16