Rupture du Tendon d’Achille

Rupture tendon d'achille

La rupture du tendon d'achille est une pathologie liée à la chirurgie de la cheville et à la chirurgie du sport.

Le tendon calcanéen (ou tendon d’Achille) est situé à la partie basse du mollet, au-dessus du talon. Il relie les muscles de la partie arrière de la jambe au calcanéum et permet la propulsion du pied à la marche ou à la course.

En cas d’effort violent en flexion de la cheville ou sur une mauvaise réception, ce tendon peut se rompre, avec une sensation de « claquement » dans le mollet, associé ou non à des douleurs.

Symptômes de la rupture du tendon d’Achille

Lorsque le tendon d’Achille rompt, le patient ressent de vives douleurs et n’est plus en mesure de se tenir sur la pointe des pieds. C’est également tout l’arrière de la jambe qui en pâtit, la force musculaire du patient est drastiquement réduite.

Le patient peine à poser le pied à terre et à se déplacer normalement.

Le traitement orthopédique

L’immobilisation du pied est indispensable pour guérir la rupture du tendon. Le membre touché est entièrement immobilisé, à l’aide de deux plâtres : le premier en position d’équin, l’autre à 90°.

Même si cette technique permet d’éviter l’intervention chirurgicale, la récupération est beaucoup plus longue. Il y a également un risque de récidive plus élevé.

On privilégiera le traitement orthopédique pour les patients pour lesquels l’opération chirurgicale constitue un risque.

Le traitement chirurgical

Chirurgie de la chevilleIl existe différentes techniques chirurgicales pour traiter une rupture du tendon d’Achille.

La méthode classique consiste à recoudre les parties du tendon ayant cédé.

Deux autres techniques peuvent être privilégiées, notamment pour réduire les risques post-opératoires :

  • La technique percutanée type « Ténoligs » 
  • La technique percutanée type « Achilon »

Suites chirurgicales

Après l’intervention, le patient devra porter une attelle pendant plusieurs semaines et devra suivre une rééducation.

Il sera autorisé à s’appuyer de nouveau sur le pied ayant subi l’intervention une fois l’attelle retirée, il peut reprendre la marche progressivement.

Les autres interventions orthopédiques de la cheville

Contenu modifié le 01/12/16