Docteur Ronny HEYMANN

Docteur Ronny HEYMANN

Le docteur Ronny Heymann a été formé à Strasbourg puis a suivi la formation lyonnaise de médecine du sport et obtenu la Capacité de Médecine et Biologie du Sport en 2006. Depuis il continue régulièrement à se former et se perfectionner grâce notamment à plusieurs diplomes interuniversitaires d’imagerie (Imagerie du Sport, Échographie et Techniques Ultra-sonores et Imagerie en Pathologie Osteo-articulaire).

Installé depuis 2018 dans le bâtiment de consultation spécialisées « La Passerelle », le cabinet est équipé d’un échographe GE dernière génération qui permet la réalisation du diagnostic de toutes les pathologies de l'appareil locomoteur.

Le Dr Heymann peut prescrire des médicaments allopathiques (sur ordonnance), réaliser des injection (de dérivés cortisonés ou d’acide hyaluronique), de la mésothérapie ou prescrire de la rééducation sportive (par un coach sportif). Le Dr Heymann est certifé la clinique du coureur pour la prise en charge des pathologies de la course à pied. Mais cette expertise s’adresse à tous les sportifs, du sportif occasionnel aux sportifs classés sur les listes ministérielles "sportif de haut niveau".

Le cabinet dispose également de l'appareil de référence en ondes de choc radiales (EMS) ainsi que d'une cryothérapie (Cryo 6 Zimmer).

Sociétés Savantes

  • Membre de la Société Française de Médecine de l'Exercice et du Sport (SFMES)
  • Membre de la British Association of Sports and Exercise Medicine (BASEM)

Médecin du club CSV Rugby
Partenaire du FCVB (football) et bien d’autres clubs caladois

Pathologies prises en charge (liste non exhaustive) :

  • conflit sous acromial
  • calcification de la coiffe
  • tendinopathie du biceps
  • épicondylite latérale et médiale du coude
  • doigt à ressaut
  • syndrome du croisement des extenseurs du poignet
  • Triade de l’athlète féminin
  • ressaut latéral de hanche
  • conflit fémoroacétabulaire
  • Syndrome du pyramidal
  • Syndrome de la bandelette iliotibiale
  • Syndrome rotulien
  • Maladies de croissance (Osgood, Sinding, Panner, Sever,…)
  • Kystes poplités
  • Instabilité de cheville
  • Fracture de stress du tibia
  • aponévrosites et épine calcanéenne
  • Tendinopathie d’achille
  • Syndrome de Morton
  • et bien d’autres encore…
Contenu modifié le 12/02/20